Lettre aux paroissiens

Chers amis paroissiens,

Depuis mardi midi nous voilà confinés chez nous. C’est une belle occasion pour, comme le disait hier soir le Président de la République, de « retrouver le sens de l’essentiel ». Mais quel est l’essentiel pour nous ?

Tout d’abord cette crise, ce virus nous fait prendre conscience que nous sommes fragiles. Nous vivions comme si rien ne pouvait nous arriver, pensant que notre carte bancaire, notre carte vitale, tous nos contrats d’assurances et toute la science moderne nous garantissait une vie confortable. Et, une fois par an, justement durant le carême, on nous rappelle que des millions de personnes n’ont pas l’eau courante, l’accès aux soins de base et ne peuvent se nourrir décemment, etc… Et nous l’oublions bien vite. L’orgueil collectif de notre monde nous met dans l’illusion et nous empêche de voir l’essentiel. 

Peut-être, nous disons que c’est dur de vivre confiné loin de l’église, là où se trouve Jésus hostie dans le tabernacle, loin de notre communauté, loin les uns des autres et du soutien que nous nous apportons. Certes, tout cela est vrai. Mais Jésus n’est pas confiné et nous invite à être des Vivants, des enfants de lumière. Jésus est présent auprès de chacun d’entre nous et nous accompagne. Jésus veut que nous puissions continuer de vivre pleinement.

Durant ce temps de confinement je vous propose de vivre « le sens de l’essentiel » de sept façons.

1.     Adorer Jésus. Rejoindre le plus souvent possible Jésus qui est confiné au plus intime de notre être et nous savons que rien ne peut nous séparer de lui. Concrètement, se tourner intérieurement vers lui, l’adorer, lui remettre nos vies, la vie de tous les malades et de tous les soignants.

2.     Mettre en place une liturgie familiale. Avoir chez soi un petit coin prière, où en famille, nous nous retrouvons pour lire l’évangile du jour, un psaume, la prière à notre dame de Fourvière ou tout autre prière. Si nos églises sont fermées, si nous ne pouvons pas participer à la messe nous pouvons inventer chez nous une vie de prière dans nos maisons.

3.     Vivre la charité fraternelle en prenant soin les uns des autres. A défaut de nous visiter, nous disposons de multiples moyens pour prendre des nouvelles de ceux qui sont seuls ou de ceux que nous ne prenons pas le temps de visiter ou d’appeler tout au long de l’année. « Réconfortez-vous les uns les autres » nous rappelle souvent saint Paul. Là aussi, nous pouvons être inventif et le temps de confinement nous donne du temps pour le faire.

4.     Se nourrir de la Parole. « L’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ». Nous avons du temps pour le faire, lire l’évangile du jour dans notre « Prions en Église » ou « Magnificat » ou tout simplement lire un évangile en continu, ou tout livre du nouveau testament.

5.     Rester chez soi pour sauver des vies. Rien de plus simple pour sauver des vies.   Respecter l’ordre de confinement c’est le début de la charité !

6.     Évangéliser. Etre lumière du monde et sel de la terre pour ceux avec qui vous êtes confiné. Avoir une vie cohérente – votre foi, votre prière, votre charité – est une vie qui évangélise, à commencer par vos proches, vos enfants, votre conjoint enfermés avec vous.

7.     Vivre la communion fraternelle. Mgr Dubost nous invite à dire chaque jour 3 « je vous salue Marie » pour les malades et les soignants. Nous savons que nous sommes nombreux à faire cette démarche et nous la faisons en communion les uns avec les autres et avec tous les paroissiens et chrétiens de notre pays. Nous ne sommes pas seuls dans ce temps de quarantaine à vivre ensemble cette rude épreuve.

Je vous invite à garder l’espérance, nous ressortirons de ce temps grandis spirituellement. Nous ressortirons de cette épreuve avec une foi et une charité plus forte et plus vraie. Nous ressortirons de cette épreuve en ayant retrouvé « le sens de l’essentiel ».

Que Notre Dame de Fourvière et Jésus qui sont confinés avec nous, nous bénissent et protègent chacune et chacun d’entre vous.

Père Xavier

Vers la Neuvaine à Notre Dame de Fourvière: https://www.tousavecmarie.com/