Un chemin spirituel pour bien vivre ce second confinement

« Loué sois-tu Seigneur pour notre mère la terre que tu as créée et que tu nous confies »

Thème pour cette semaine : « Tous habités par l’Esprit »

Il ne s’agit pas de sacraliser la nature, mais de reconnaître qu’elle partage avec l’humanité un même mystère de vie et d’existence.“L’être humain, doué d’intelligence et d’amour, attiré par la plénitude du Christ, est appelé à reconduire toutes les créatures à leur Créateur (§ 83). Tout l’univers matériel est un langage de l’amour de Dieu, de sa tendresse démesurée envers nous (§ 84).En toute créature habite son Esprit vivifiant qui nous appelle à une relation avec lui (§ 88).(…) Créés par le même Père, nous et tous les êtres de l’Univers, sommes unis par des liens invisibles, et formons une sorte de famille universelle (§89).Une personne de la Trinité s’est insérée dans le cosmos créé, en y liant son sort jusqu’à la croix. Dès le commencement du monde, mais de manière particulière depuis l’Incarnation, le mystère du Christ opère secrètement dans l’ensemble de la réalité naturelle, sans pour autant en affecter l’autonomie (§ 99). La vie éternelle sera un émerveillement partagé, où chaque créature, transformée d’une manière lumineuse, occupera sa place (§ 243).” 

Questions :

  1. « En toute créature habite son Esprit vivifiant qui nous appelle à une relation avec lui » nous dit le pape Francois. Comment vivons-nous cette « relation avec Lui » ? La louange, la prière, la méditation, … ?  Est-ce que l’Avent est un temps privilégié de Joie et de louange ? Quels sont les moyens qui m’aide à louer : les psaumes, chants, parole de Dieu, recueil de prières ?
  2. Avec « tous les êtres de l’Univers, sommes unis par des liens invisibles ».   Le Pape Francois nous invite à prendre conscience que nous sommes liés avec toutes les créatures vivantes et non-vivantes, et « à reconduire toutes les créatures à leur Créateur ».  Quels sont les lieux, les créatures, les êtres vivants, les éléments de l’univers qui m’invitent à louer le Seigneur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *