« L’ange entra chez elle »

« L’ange entra chez Elle », c’est-à dire chez Marie, nous dit l’Évangile.

Qu’est-ce que cela veut dire ?
On a du mal à imaginer un ange venir frapper à la porte des parents de Marie ? Entrer chez quelqu’un, c’est passer de l’extérieur à l’intérieur, à un lieu plus intime. Il faut reconnaitre que nous sommes bien souvent des
personnes de l’extérieur, nous vivons dans l’agitation, nous nous laissons prendre par la vie du monde, par le paraitre, par les regards des autres sur nous, par les dernières informations, bref par le tourbillon ambiant.
Passer de l’extérieur à l’intérieur c’est le chemin qu’il nous faut faire pour entendre le message de l’ange, le message de Noël.

L’Evangile nous dit à plusieurs reprises de la Vierge Marie :« qu’elle gardait tous ces évènements dans son cœur ».
Le chemin de l’ange Gabriel et l’accueil que lui réserve la Vierge Marie nous montre le chemin qu’il nous fait faire pour vivre Noël. Laisser le Seigneur entrer dans nos cœurs et dans nos vies.
L’absence totale de confort de la crèche, nous invite à ne pas nous laisser distraire par l’extérieur et à descendre en nous-même pour vivre dans le silence et l’amour de Dieu ce temps de Noël.
Tout le message de l’Evangile est un message d’intériorité, un message d’amour, de la vie cachée du Christ durant plus de trente ans jusqu’au dernier geste du Christ qui nous partage le pain pour que nous puissions
vivre jusqu’à son retour en communion avec lui, pour ne faire plus qu’un avec lui, pour que ce ne soit plus moi qui vit mais le Christ en nous comme le dira saint Paul « ce n’est plus moi qui vit mais le Christ en moi ».
Donc « L’Ange entra chez elle ». Et chez nous, qui voulons nous laisser entrer ? Pour qui il y a-t-il une place ?

Père Xavier